Jacques Mabit est formé à la médecine occidentale mais aussi initié à la médecine traditionnelle amazonienne. Il a fondé en 1992 au Pérou, le centre Takiwasi (« La Maison qui chante » en langue quechua), qui propose des prises en charge pour des patients toxicomanes, ainsi que des « séminaires d’évolution personnelle » pour un autre public. D’une manière plus générale, le centre Takiwasi étudie dans le domaine de la santé, l’articulation possible des médecines traditionnelles avec les connaissances scientifiques modernes. Le centre Takiwasi produit également au travers de son laboratoire, des produits naturels tirés de plantes amazoniennes.

Rencontre avec le Dr Jacques Mabit, fondateur du centre Takiwasi

Jacques Mabit est formé à la médecine occidentale mais aussi initié à la médecine traditionnelle amazonienne. Il a fondé en 1992 au Pérou, le centre Takiwasi (« La Maison qui chante » en langue quechua), qui propose des prises en charge pour des patients toxicomanes, ainsi que des « séminaires d’évolution personnelle » pour un autre public.

D’une manière plus générale, le centre Takiwasi étudie dans le domaine de la santé, l’articulation
possible des médecines traditionnelles avec les connaissances scientifiques modernes. Le centre Takiwasi produit également au travers de son laboratoire, des produits naturels tirés de plantes amazoniennes.

Site internet du centre Takiwasi: www.takiwasi.com

Site internet du laboratoire Takiwasi: www.laboratorio.takiwasi.org

—————-

Liste des chapitres

1) Pourriez-vous nous décrire votre parcours de chaman? Par qui avez-vous été initié? (2:11)

2) Pourquoi avoir créé le centre Takiwasi? Qui accueillez-vous? Quelle est l’essence du travail que vous proposez? (10:25)

3) Quelles sont les grandes catégories de plantes utilisées par la médecine traditionnelle amazonienne? Quels sont leurs effets? Comment sont-elles utilisées? (24:23)

4) En quoi les savoirs de la médecine traditionnelle amazonienne sont-ils compatibles
avec la science moderne? Des ponts de communication peuvent-ils être établis? (38:23)

5) Vous avez fait référence à l’ouverture vers d’autres dimensions (physique, énergétique, spirituelle…) que permet le travail avec ces plantes. Comment percevez-vous ces plantes
en adoptant un regard « multidimensionnel » de la réalité? (49:05)

6) Si l’on s’intéresse plus particulièrement à l’Ayahuasca, une plante psychoactive relativement médiatisée en Occident. Quels espaces peut-elle contribuer à ouvrir? Quels risques peuvent être liés à sa prise? (55:53)

7) Comment concevez-vous et vivez-vous la position d’homme de cérémonies chamaniques? Quelle est l’importance du cadre cérémoniel? (1:11:10)

8) Qu’est-ce que la médecine traditionnelle amazonienne pourrait apporter à la psychiatrie occidentale selon vous? (1:25:29)

9) Dans l’état de crise que traverse l’humanité actuellement, comment celle-ci peut prendre un chemin de vie plutôt qu’une voie de mort d’après vous? (1:30:59)

———–

Lien de la vidéo sur Youtube

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

63 + = 71